C’est en 1827, que George Ballantine transmis ses connaissances en matière d’assemblage de whisky à ses fils George II, Archibald et Daniel, ainsi qu’à son petit-fils, George III. Dès lors, ils battirent leur  renommée et reçurent  de la reine Victoria, un réel soutien avec le Royal Warrant en 1895, qui viendra renforcer leur notoriété. Pour la petite histoire : la forme carrée des bouteilles Ballantine’s vit le jour pendant la Prohibition pour permettre aux vendeurs américains de cacher leurs bouteilles dans un porte-document en cas de contrôle de la Police. Une forme qui est toujours d’actualité, sachant qu’aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de les dissimuler !
Cinq maîtres assembleurs ont contribué à placer ce Scotch whisky Ecossais, numéro 1 en Europe et numéro 2 dans le monde.

Ballantine’s 12 ans
le revêtement de cette édition limitée de la maison Ballantine’s joue la carte du graphisme cubique aux formes géométriques. Résultat de la sélection et de la combinaison de whiskies de malt et de grain de 12 ans d’âge et plus vieillis dans des fûts de Bourbon traditionnels, ce blend premium d’une belle couleur ambrée, révèle des arômes de miel et de vanille. Moelleux et complexe, ce blend d’exception rond, tout en subtilité et douceur plaira aussi bien aux hommes qu’aux femmes ! A déguster à l’apéritif ou le soir au coin du feu, mais toujours avec modération !
Les amateurs de scotch whisky Ballantine’s pourront retrouver ce flacon à la vente en grandes et moyennes surfaces à partir de la fin d’année 2019.

Prix de vente indiqués HT: Ballantine’s 12 ans : 23,00 € 

Une seconde Edition limitée est proposée : le Ballantine’s Finest. Il s’habille d’une déclinaison de rouges rendant hommage aux notes de dégustation qui le composent comme la pomme rouge, le chocolat noir ou la vanille.

Prix de vente indiqués HT: Ballantine’s Finest : 15.40 € 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé…

Texte: Aline Asic Porteneuve